LE COBRA OU BHUJANGASANA

 

Cobra I - Yogalavie

BHUJANGA : SERPENT, COBRA EN SANSKRIT !

Le cobra fait partie des flexions arrières : cette posture permet, entre autres, d’étirer la partie avant du corps et de renforcer la partie arrière !La posture du cobra étape par étape

Pour commencer. Vous vous couchez, ventre au sol, et y déposez votre front.

Le haut du corps. Déposez vos mains de chaque côté de votre torse à la hauteur de la poitrine, les coudes vers le ciel et les bras près du corps. Vous roulez vos épaules vers l’arrière pour les éloigner des oreilles et diriger la pointe inférieure de vos omoplates vers le bas de votre dos.

 

 

Le bas du corps. Les fessiers et les cuisses sont détendus, le dessus de vos pieds fait face au sol (certaines écoles proposent de garder les orteils au sol, mais je trouve que c’est plus exigeant pour le bas du dos – partie du corps souvent fragile pour nous être humains modernes ;)). Ceux et celles qui ont le dos sensible laisseront leurs jambes écartées pour conserver un confort et les plus souples colleront leurs gros orteils. D’une fois à l’autre, vous rapprochez vos jambes, l’objectif est de les coller. Les os de vos hanches et votre os pubien touchent le sol pour préserver votre dos.

Le mouvement. Lors de votre inspiration, vous poussez dans vos mains pour soulever votre cage thoracique. Si votre respiration se bloque, prenez le temps d’expirer en restant dans la posture pour aller un peu plus loin dans le mouvement à l’inspiration qui suit.

Le visage. Parce que ce mouvement de flexion arrière implique le corps en entier, portez votre regard vers le ciel et étirez votre cou.

Cobra III - Yogalavie

BÉNÉFICES

  • Renforce les muscles du dos
  • Étire la gorge, les épaules et l’abdomen
  • Cela stimule les organes abdominaux et réduit les inconforts dans les  intestins
  • Ouvre et dégage le coeur et les poumons
  • Améliore la mobilité et l’alignement de la colonne vertébrale
  • Stimule la glande thyroïde

TRUCS PERSONNELS

Conservez les épaules loin des oreilles et vérifiez que vos épaules restent bien vers l’arrière chaque fois que vous inspirez : on a tendance à oublier et à s’affaisser dans nos épaules.

Même chose pour les cuisses et les fessiers, assurez-vous qu’ils sont détendus à chaque expiration, on a souvent tendance à les tendre dès qu’on oublie cette partie du corps.

Attention! À éviter pour les personnes qui souffrent de hernie discale, de problèmes sévères de digestion ou de maux de tête. Même contre-indication pour les femmes enceintes, évidemment !

AUTRES OPTIONS :

  1. Mini cobra : le ventre reste au sol et seul le torse se soulève.
  2. Le sphinx : les avant-bras restent aux sols et, donc, seul le torse se soulève.

Vous voulez allez plus loin ? Travaillez à chaque inspiration à amplifier l’étirement et la courbure de la colonne vertébrale. Si vous cherchez dans l’expiration à détendre vos muscles en conservant la posture, vous vous assouplirez nécessairement ! L’expiration est un tremplin pour l’inspiration !

Comment approfondir et aborder une posture ? Allez lire mon article Découvrez les postures de yoga et souriez davantage !

Avez-vous des questions ? Des astuces que vous aimeriez ajouter ? Partagez-les dans les commentaires !

Bon cobra !

PHOTOS : FRÉDÉRIQUE MÉNARD AUBIN

Vous avez aimé cet article et voulez en savoir plus ? Inscrivez-vous à la mailing list, c'est gratuit !

Noemie

Leave a comment

name*

email* (not published)

website

Téléchargez mon ebook "5 étapes pour diminuer votre stress et vivre mieux"