LA CONCENTRATION, FORCE CACHÉE DU YOGA

L’ATTENTION FAÇONNE L’ESPRIT COMME LE MOUVEMENT FAÇONNE LE CORPS !

Nous avons constamment l’esprit rempli d’informations, de pensées, de jugements, de commentaires, d’interrogations. N’est-ce pas ? 🙂

N’avez-vous pas l’impression de parler sans cesse dans votre tête, sauf lorsque vous vous mettez complètement à off devant une vidéo, une émission ou un film quelconque ?! Et encore… ne vous rappelle-t-il pas sans cesse ce qu’il vous faut faire et ce que vous auriez dû faire, entre autres ?!

soleil

SAVOIR REBONDIR DEVANT L’INCESSANT BAVARDAGE MENTAL

La concentration est un élément fondamental à cultiver pour favoriser un mieux-être au quotidien. Le yoga propose plusieurs techniques qui commencent par une pratique de l’attention soutenue.

Qu’est-ce que l’attention soutenue?

L’attention soutenue vous permet de recharger votre esprit : car il y a une grande différence entre mettre notre cerveau à off et apaiser et concentrer son activité. Pratiquer l’attention soutenue diminue grandement la fatigue mentale et peut même la faire disparaître.

Car parler sans cesse, même dans notre tête, nous demande beaucoup d’énergie !

Mettre son cerveau à off devant un vidéo par exemple ne calme pas l’activité cérébrale, c’est pourquoi il n’est pas conseillé de regarder la télévision avant de se coucher : c’est stimulant. L’activité mentale reste bien rythmée et favorise le retour du bavardage incessant bien connu sous le nom de Mister Hamster.

 

APPROFONDIR : DE L’ATTENTION À LA MÉDITATION

Que ce soit votre objectif ou non, dites-vous que le yoga a été créé pour préparer le corps et l’esprit à la méditation.

FYI -il y a trois étapes dans le « monde » de la concentration :

1. L’attention soutenue
2. La concentration – Dharana
3. La méditation – Dhyana

Que vous vouliez apprendre à méditer ou non, la première étape est de développer son attention soutenue pour développer la capacité de cet état de bavardage mental constant lorsque l’on y tombe.

La capacité d’attention soutenue est fort utile, car elle vous permet de devenir adaptable et résistant aux exigences du quotidien.

Cultiver son attention, c’est cultiver la capacité de prendre distance face à votre état mental habituel et quotidien. C’est aussi la possibilité de cultiver autre chose que l’activité mentale! 🙂

Dans la vie, on peut cultiver l’attention soutenue de plusieurs manières :

– En fermant les yeux, on peut observer les bruits ambiants sans s’y arrêter, sans y réfléchir, sans les commenter.
– En fixant une bougie, longtemps.
– En fixant un point à l’intérieur de votre corps, par exemple le centre de votre cage thoracique.

Et il y en a tant d’autres !

Être attentif signifie que vous observez simplement et continuez d’observer, sans commenter, sans juger, sans attendre quelque chose, sans anticiper quoi que ce soit, sans projeter.

Ce n’est donc pas faire le vide, c’est être attentif, sans volonté. Vous ne voulez rien changer, vous voulez  juste être présent à l’objet de votre attention et soutenir cet état le plus longtemps possible!

C’est une capacité qui s’apprend, qui se cultive et qui s’approfondit.

 

LES DEUX VERSANTS DU YOGA

Il existe donc selon moi deux versants à la pratique du yoga permettant un bien-être complet. Le versant extérieur et le versant intérieur.

Chaque posture de yoga a un ou plusieurs points de concentration sur lesquels l’esprit idéalement s’arrête. Cela augmente les bienfaits de la posture, car le corps et l’esprit sont pleinement disponibles.

C’est ce que je pourrais appeler le yoga de l’intérieur. S’il y a une pratique du yoga de l’extérieur (mouvements, respiration, etc.), il  y a ce yoga de l’intérieur (respiration, attention, etc.)

En fait, l’attention, puis la concentration permettent d’apprécier le moment présent et ce que nous y réalisons à sa pleine valeur.

Laissez vous surprendre par l’incroyable valeur de l’attention pour notre bien-être!

Nos vies demandent des capacités de multitasking au sein même du travail, et entre nos vies familiales, sociales, etc. la capacité de tenir toutes ces responsabilités et ces désirs à bout de bras au quotidien n’est réellement possible que si on sait comment se ressourcer… au quotidien !

 

ATTENTION DANS LE MOUVEMENT : ACTION ! FACILE ?

flamme

Pour beaucoup, il peut-être important de la cultiver dans l’immobilité, mais je crois qu’il est fort utilise de savoir aussi cultiver l’attention dans l’action, dans le mouvement.

Durant la pratique du yoga, c’est un niveau de difficulté supplémentaire que de savoir concentrer son attention en des lieux précis! Déjà la réalisation des mouvements est importante, mais il ne faut jamais perdre de vue, une fois les mouvements intégrés, de canaliser son attention dès que possible.

Je vous propose pour commencer par une technique simple, assez traditionnelle. Qui fait écho à la visualisation !

1. Déposer une main sur votre poitrine, fermez les yeux.
2. Imaginez une petite flamme de bougie au milieu de votre poitrine.
3. Respirez lentement et imaginez à chaque inspiration la flamme grandir et à chaque expiration la flamme se rétrécir.

Combien de respirations ou de minutes êtes-vous capable de tenir sans penser à autre chose ? (ce n’est pas une compétition, c’est une information pour vous-même !)

 Est-ce facile ? Est-ce difficile ? Et si vous commenciez par fixer du regard une flamme réelle pour commencer. Est-ce différent ?

 

Partagez vos réponses dans les commentaires !

Vous avez aimé cet article et voulez en savoir plus ? Inscrivez-vous à la mailing list, c'est gratuit !

Noemie

Comments

CATHERINE
Reply

Hello Noémie,

Excellente idée de nous proposer un exercice pour pratiquer notre attention. Merci beaucoup !
Catherine

Valéry
Reply

Coucou,
J’ai essayé l’exercice… mais si je compte le nombre de respirations, le petit mental (Mister Hamster) se remet en fonctionnement ^_^. En revanche, sans compter, je trouve cette technique intéressante pour retrouver le moment présent.
Merci pour tous ces articles et vive le yoga !

Noemie
Reply

Bonjour Valéry ! Ce qui est le plus important, c’est de trouver ce qui fonctionne pour nous-même. Je propose des pistes, mais je suggère toujours à ceux qui lisent ou écoutent mes conseils de « ne pas trop m’écouter » ;), en réalité c’est soi-même qu’il faut écouter. C’est exactement ce que vous avez fait, bravo ! C’est l’essentiel ! Merci pour votre commentaire !

Eze
Reply

Donnez moi des exercices pratiques

Noemie
Reply

Bonjour ! Il y a des exercices pratique à la fin de cet article. Sont-ils assez clairs ? Laissez-moi savoir ! Au plaisir !

Leave a comment

name*

email* (not published)

website

Téléchargez mon ebook "5 étapes pour diminuer votre stress et vivre mieux"