LE YOGA S’ADAPTE À VOUS QU’IMPORTE VOTRE ÂGE !

MYTHE # 7 : JE N’AI PLUS L’ÂGE

Le yoga rencontre beaucoup de préjugés. J’étais la première à y croire avant de commencer à en faire !!!

L’image diffusée en Amérique du Nord du pratiquant type du yoga est celle de jeunes adultes sveltes, super sportifs, super branchés et super acrobate. Ils pratiquent un sport complet et prennent un temps pour eux-mêmes.

L’autre image du yoga répandue est celle des ascètes indiens ou occidentaux qui restent assis ou maintiennent une posture pendant des heures et respectent toute une série de code de vie plus stricts les uns que les autres, avec comme objectif l’illumination complète.

Je ne me reconnaissais pas dans aucune de ces perspectives du yoga et je suppose bien qu’à un certain âge ou dans certaines conditions on ne s’imagine pas embrasser l’une ou l’autre de ces voies.

Comme me le dit souvent ma grand-mère, le seul ennui avec l’âge c’est qu’un grand nombre de petites douleurs font surface.

La chaise - Yoga à tout âge

C’est alors certain qu’un cours pour acrobate avancé ou l’idée de l’immobilité prolongée est plus un cauchemar qu’autre chose !

Je n’ai plus l’âge … j’ai tellement entendu cela autour de moi.

Mais il n’y a pas d’âge pour un mieux-être physique !

Par le yoga vous revitalisez votre corps comme votre esprit, et les rendez forts et souples. Vous tonifiez vos muscles et diminuez ainsi les risques de blessures. Vous cultivez aussi votre équilibre et votre calme. Ça, c’est pour tous !

LE YOGA S’ADAPTE À VOUS : PRINCIPE 101

Que ce soit pour une question d’âge ou de condition physique particulière (blessure ou maladie) deux choses sont importantes :

1)    Le yoga s’adapte à vous, vous n’avez pas à vous y adapter !!!!!!!!!!!!

2)    Le yoga est un rapport à votre intériorité.

En enseignant le yoga à des individus d’âges variés (de 14 à 80 ans) et de conditions variées (souffrant d’arthrite juvénile ou de cancer), j’ai vite réalisé que pratiquer le yoga, ce n’est pas répondre à un moule, ce n’est pas suivre absolument des règles.

Le yoga c’est entre autres choses, adapter vos mouvements aux besoins de votre corps, afin qu’ils vous amène à vous sentir mieux physiquement et vous permettent de ressentir un mieux-être global (corps et esprit). C’est tout !

Toute adaptation nécessaire de la pratique pour servir cet objectif est excellente!

Au cours des dernières décennies, la pratique du yoga a été déclinée de différentes manières afin de pouvoir être adaptée à la plus grande quantité de conditions physiques possibles. Le yin yoga (yoga doux), le courant de yoga thérapeutique ou encore toute la tradition de Yiengar sont tous faits pour répondre aux besoins particuliers du corps, ils utilisent tout une quantité de supports (des chaises, des blocs). Tous ces mouvements adaptés sont à portée de main, je vous en proposerai certainement sous peu !

 

ADAPTER LE YOGA AUX PETITES DOULEURS DE L’ÂGE OU DE LA VIE 🙂

 

Ces petites douleurs du quotidien viennent entre autres de postures déséquilibrées qui pendant des années ont affaibli et ont coincé certains muscles.

Deux éléments peuvent aider grandement votre manière d’aborder le yoga si votre âge vous freine :

  1. Le souffle, comme toujours ! La première différence entre des exercices et le yoga c’est le souffle. C’est en alliant le souffle au mouvement que le véritable changement se produit.

Il est incroyablement bénéfique se réapproprier d’abord son souffle et de le prendre comme un allié, pour ensuite pouvoir se réapproprier les possibilités réelles de son corps !

  1.  Les petits mouvements avant les grands ! Vous vous imaginez peut-être que tout de suite il faut  savoir faire le grand écart, savoir se tenir sur les mains et mettre ses jambes derrière sa tête.  Mais non!

En faisant des micros mouvements et en ciblant certaines articulations, les effets sont immenses.

Quand j’enseignais aux jeunes qui faisaient de l’arthrite et aux moins jeunes qui commençaient à ressentir les douleurs du temps qui passe, j’ai réalisé que c’est la pratique régulière de petits mouvements – qui sont toujours faits en respirant – qui avaient un réel impact sur le bien-être physique.

COMMENCEZ À « YOGATER » MAINTENANT !

Voici deux petits exercices qui, répétés quelques fois par semaine, peuvent améliorer nettement la tonicité de vos muscles et peuvent améliorer votre flexibilité. Cela s’applique si vous vous imaginez trop vieux pour faire du yoga, mais aussi si vous avez simplement envie de vous sentir mieux !

  1. Respirez profondément ! 🙂
  1. Dans la posture de la chaise. Dos au mur, à 10 ou 15 cm du mur, pliez les genoux jusqu’à ce que votre bassin touche le mur, laissez votre dos dans toute sa longueur se coller au mur et déposez vos mains sur vos cuisses, les bras droits et respirez 3 fois profondément ; et détendez-vous. Assurez-vous que vous ne forcez pas trop quitte à rapprocher les pieds du mur. Puis en poussant dans vos pieds, allongez les jambes pour revenir debout et allongez les bras vers le ciel. Recommencez 3 à 5 fois. Vous pouvez également faire cet exercice sans mur !
  2. Assis sur une chaise (stable), les pieds au sol et le dos collé au dossier. En expirant, laissez votre corps se plier vers l’avant. Une fois votre ventre déposé sur vos jambes ou entre vos jambes, laissez vos bras pendre vers le sol et votre cou se détendre. Relâchez tout le haut du corps, respirez 3 fois profondément ; et détendez-vous. Revenez sur le dos droit en redressant la tête en dernier, respirez et recommencez de 3 à 5 fois. Vous pouvez aussi faire cet exercice debout sur vos deux pieds!

Les bénéfices? Le premier exercice permet de tonifier les jambes et le torse, favorisant l’équilibre dans le corps et le deuxième exercice permet d’assouplir et de détendre le dos et le reste du haut du corps, il assouplit les hanches et les muscles à l’arrière des jambes. Ce deuxième exercice calme aussi le système nerveux et a un effet bénéfique pour ceux qui souffrent de haute pression!

Bref, ce ne peut être que bon !

Vous reconnaissez-vous dans cet article ? Avez-vous un proche qui pourrait en bénéficier ? Partagez-le !

Dans les commentaires au bas de la page, dites-moi si vous avez une petite douleur récurrente et ce que vous faites pour l’apaiser !

 

Vous avez aimé cet article et voulez en savoir plus ? Inscrivez-vous à la mailing list, c'est gratuit !

Noemie

Comments

Moulia
Reply

bravo, Noémie, et merci !
Les exercices me seront moins faciles à pratiquer que pour vous, qui avez un corps particulièrement souple, mais votre visage souriant m’engage à faire un petit effort, malgré mes 81 ans…

Noemie
Reply

Bonjour Moulia ! C’est formidable, il n’y a pas d’âge pour développer sa souplesse !! Je suis ravie de vous soutenir dans votre pratique. J’enseigne régulièrement à mes grands-parents qui ont votre âge et les bienfaits sont impressionnants ! Merci infiniment pour votre commentaire !

Leave a comment

name*

email* (not published)

website

Téléchargez mon ebook "5 étapes pour diminuer votre stress et vivre mieux"