MYTHE # 2 : IL FAUT AVOIR DU TEMPS POUR FAIRE DU YOGA

pendule

Le yoga n’exige pas de temps. Il peut tout à fait se contenter de moments perdus, enfin, qui semblent perdus. Ces moments d’attente, de transport, ces instants  qui précèdent un rendez-vous, ces quelques minutes avant de manger, de se lever ou de s’endormir, tous ces entre-deux peuvent être investis de bien-être!

Ce qu’il faut savoir c’est que le yoga n’implique pas obligatoirement une pratique physique intense, c’est aussi cultiver sa concentration et approfondir son souffle. Le yoga peut s’exercer en tout endroit et à tout moment, il faut simplement choisir celui où vous êtes le plus disponible, le plus ouvert pour la pratique. C’est le yoga hors du tapis. C’est le yoga comme mode de vie. Et cela se développe petit à petit.

Il faut aborder ces 2 ou 5 ou 10 minutes choisies avec un certain état d’esprit. Le moment vise à prendre une pause de soi-même, là où l’on est tel que l’on est.

Prendre une pause de sa vie ne veut pas dire que l’on s’évade, au contraire, on reste bien présent, mais on prend une pause petit hamster qui roule toujours dans notre tête ; on prend une pause des relations professionnelles, sociales, personnelles; on prend une pause du rôle qu’on a joué ce jour-là, des responsabilités qui nous incombent. On prend une pause de ce que l’on projette, de ce que l’on attend du reste de la journée, et on prend une pause de ce qui a rempli et marqué notre journée jusqu’ici.

Être présent à ce moment d’arrêt, à ce moment suspendu, crée toute sa richesse et augmente incroyablement les bénéfices du yoga.

Et si l’on s’investit vraiment dans ces quelques minutes et on s’y concentre – ce qui n’est pas toujours facile quand on commence -, on réalise très vite que ce petit moment bien investi nous rend plus efficace pour le reste de nos tâches, nous rend plus productif. On travaille mieux, on profite davantage des activités, et l’on dort plus facilement. Bref, on cultive le bien-être et le positif!

Autrement dit, on ne perd pas de temps avec le yoga, on en gagne! Il faut le voir comme un investissement.

La première étape d’un instant volé au quotidien est nécessairement de se concentrer sur son souffle, en faisant cela, notre esprit se concentre sur un mouvement simple et cela apaise l’activité mentale. (Pour plus de détails sur la manière de respirer, vous irez regarder la vidéo sur le souffle qui paraîtra la semaine prochaine! ). Respirer nous rend plus disponibles. En respirant plus longuement et plus profondément on irrigue davantage le corps et l’esprit de sang oxygéné, on favorise la circulation de l’énergie dans le corps. Les bénéfices d’une profonde respiration sont immenses, nous en reparlerons!

La seconde étape de cet instant volé est, si possible, de faire quelques mouvements simples directement sur la chaise ou debout ou au sol. Si le lieu nous le permet, des étirements du cou, des épaules, du torse, des jambes, du corps au complet sont très bénéfiques lorsqu’on respire en les réalisant.

À vous de doser les différents aspects de votre pratique en fonction du lieu et du temps que vous avez!

Faire du yoga au quotidien, c’est bien plus que faire mille et un mouvements physiques alors que l’esprit est ailleurs. C’est apprendre à être observateur, c’est apprendre à décrocher pour cultiver consciemment ce qui nous fait du bien.

Et vous, à quel moment de votre journée aimeriez-vous glisser un peu de yoga pour cultiver votre bien-être? Cela pourrait être le sujet d’un prochain article!

Vous avez aimé cet article et voulez en savoir plus ? Inscrivez-vous à la mailing list, c'est gratuit !

Noemie

Leave a comment

name*

email* (not published)

website

Téléchargez mon ebook "5 étapes pour diminuer votre stress et vivre mieux"