SHAVASANA – LA RELAXATION LA PLUS PROFONDE

… ou la posture du cadavre ! (C’est la traduction exacte du sanskrit !)

Shavasana se veut une posture neutre, à l’horizontale, tout simplement ! D’où la référence au cadavre!

Yogalavie - shvasana iV

La posture de Shavasana, une fois apprivoisée, est excellente pour vous soulager du stress. Mine de rien, cette posture en apparence très facile peut se révéler très exigeante pour certains!  Elle se pratique quand vous le désirez et est particulièrement efficace après un exercice physique. 

Pour shavasana, vous vous déposez sur une surface plane, sur votre dos, les yeux fermés.

Vos jambes sont ouvertes un peu plus largement que les hanches, à peu près à la largeur d’un tapis de yoga, les pieds retombant vers l’extérieur. Vous pouvez pousser dans vos talons pour soulager le tendon d’Achille.

Pour la colonne vertébrale, vous voulez conserver votre courbe lombaire. Pour éviter une sensation de compression dans le bas du dos, vous pouvez soulever légèrement le bassin du sol pour diriger la pointe de votre coccyx vers vos talons. Cela permet une subtile élongation de la colonne qui minimise les tensions dans cette région du corps.

Yogalavie - Shavasana VI

Vos bras sont déposés de part et d’autre des hanches suffisamment loin du corps pour qu’aucune tension ne subsiste dans vos épaules. Vos paumes sont tournées vers le haut. Vous vous assurez d’abaisser vos épaules loin de vos oreilles et de laisser vos épaules être à la même hauteur.

Vous préserverez la courbe naturelle de votre colonne vertébrale au niveau du cou. Vous voulez aussi décoller votre langue du palais et détendre l’espace entre vos deux sourcils – surtout pour ceux qui ont tendance à froncer les sourcils.

Vous pouvez conserver la posture de 5 à 10 minutes – 5 minutes pour chaque portion de 30 minutes d’acidité physique, s’il y a lieu – mais il est parfaitement possible de garder cette posture 40 minutes si vous le désirez ! 🙂

Pour sortir de la posture, commencez par respirer puis, bougez l’extrémité de vos membres, étirez-vous et roulez doucement sur un côté. Restez sur le côté un instant avant de vous asseoir en laissant la tête se redresser en dernier.

Que faire pendant un shavasana ? Vous devenez un simple témoin. Vous ne maîtrisez ni ne contrôlez quoi que ce soit. Vous observez simplement votre corps qui s’alourdit dans le sol, qui se repose et qui se détend. Vous pouvez observer chaque partie de votre corps ou vous pouvez constater que les rythmes du coeur, des pensées et du souffle ralentissent.

Pour plus de détail sur l’expérience de détente en elle-même, lisez l’article suivant (cela peut-être particulièrement utile pour les débutants, car il est vraiment normal de trouver exigeant de calmer son esprit  au début) : ce que 1000 heures d’enseignement m’ont appris sur la relaxation

PETIT TRUC PERSO !

Juste avant d’emprunter cette posture du cadavre ;), je vous propose de vous étirer de tout votre long et d’inspirer profondément ! Ensuite, on profite encore plus de la détente ! Puis, saviez-vous qu’il existe d’autres formes de shavasana méconnues comme celle qui se réalise sur le ventre ?

LES BÉNÉFICES DE SHAVASANA

Yogalavie shavasana IV

  • Calmer l’esprit et libérer le stress
  • Relaxer le corps et résorber la fatigue
  • Peut réduire l’insomnie, les maux de tête et les « blues »

ATTENTION !

Si vous avez des douleurs dans le bas du dos, déposer un coussin sous vos genoux. Le bas de votre colonne touchera alors peut-être au sol, ce qui la soulagera.

 

Quels ont été vos défis et vos découvertes lors de l’expérience de cette pose ? Racontez vos expériences et ajoutez vos impressions dans les commentaires ! 🙂

PHOTOS : FRÉDÉRIQUE MÉNARD AUBIN

Vous avez aimé cet article et voulez en savoir plus ? Inscrivez-vous à la mailing list, c'est gratuit !

Noemie

Leave a comment

name*

email* (not published)

website

Téléchargez mon ebook "5 étapes pour diminuer votre stress et vivre mieux"