DÉTENDRE LA RÉGION DES ÉPAULES EN 4 MOUVEMENTS !

yogalavie-detendre-ses-epaules

COMBIEN SOMMES-NOUS À VIVRE DE LA TENSION DANS LES ÉPAULES QUAND LE STRESS MONTE ?

7, 43 milliards !

En fait, tout être humain devant un stress expérimente des réactions physiologiques naturelles – qui nous ont permis de sauver notre peau devant la menace de réels dangers. L’une de ces réactions est la tension dans les épaules et dans le cou : les épaules montent et le cou se cambre.

On connait tous bien cette réaction et on y est plus ou moins sensible selon les époques de nos vies. Même si l’on ne s’en rend pas compte, la tension s’accumule et si l’on n’en prend pas soin. Un jour elle nous rappelle à l’ordre (torticolis, douleurs aux trapèzes, « bosse » du travailleur).

Puis il y a des moments de l’année où cette tension s’accumule avec plus de facilité. Lorsque les exigences du quotidien s’additionnent, lorsque la fatigue est plus grande.

QUOI FAIRE ?

Il est bon de faire quelques exercices au quotidien qui déchargent régulièrement la tension. Ainsi on évite l’accumulation de tension et les souffrances qui en découlent.

Voici donc une vidéo où je partage avec vous quelques mouvements que j’affectionne particulièrement. Ils détendent la région des épaules et du cou avec grâce !!

Ces exercices favorisent la circulation sanguine, oxygène avec plus de facilité le cerveau (vivacité intellectuelle garantie), les muscles, les organes, connexes à cette région du corps.

Les effets sont immédiats. C’est pourquoi je conseille souvent à ceux qui travaillent longuement dans une posture fixe, assis ou debout, de pratiquer ces exercices régulièrement au cours d’une journée afin d’éviter toute accumulation.

VOTRE RESPIRATION

Le souffle est très très important lorsque l’on bouge le corps pour diminuer la tension. Il peut être votre meilleur allié pour vous détendre. Voici mes quelques recommandations pour votre pratique :

  • expirez profondément, longuement, lentement (en allongeant l’expiration, vous favorisez votre détente)
  • expirez parfois par la bouche (l’expiration par la bouche est un grand support pour décharger l’excédent de tension) – faites comment si vous soupiriez de soulagement !

Je vous souhaite une pratique vous allégeant et vous soulageant !

Souvent nous accumulons des tensions sans même nous en rendre compte…

Quel est l’exercice dans la vidéo qui vous a le plus fait du bien ? Partagez votre expérience !! 

Si vous avez besoin de vous détendre davantage, vous pouvez télécharger un petit ebook complet sur des outils concert pour le stress. Voici aussi l’outil que je considère être le plus efficace en matière de relaxation : le programme de relaxation profonde et ultime !

 

Vous avez aimé cet article et voulez en savoir plus ? Inscrivez-vous à la mailing list, c'est gratuit !

Noemie

Comments

Danielle Bouchard
Reply

Ma pratique ce soir sera inspirer de toi Noémie…
Merci ❣

Noemie
Reply

J’espère quelle fut relaxante ! 😉 Merci à toi !

Jennifer
Reply

Merci Noémie ! Bien vu cette attention portée à cet endroit du corps .. Merci pour ton savoir être, dans ta manière de transmettre.. d’autant + que ce genre d’exercice demande 1 effort…… entre l’étirement et le relâchement, ça mobilise!

Après la séquence (ma1ère), j’ai ressenti 1 légèreté au niveau des épaules, et puis en 10 sec, j’ai senti 1 tension légère se réinstaller.. avec 1 perception d’assymétrie.. l’épaule gauche + relevée et + crispée…

Ps : 1 variante de la pince quand on est extrêmement raide ?

Noemie
Reply

Bonjour Jennifer ! C’est suite à quelques demandes sur cette région du corps que j’ai fini par proposer cet enchainement ! Je réponds ici à ta première observation : la sensation d’asymétrie est fort normale. En allant travailler en profondeur (par la mobilisation et le relâchement) on réveille les muscles et les tissus de cette région du corps, on « dérange » l’ordre établi, on crée de l’espace. Il est parfaitement normal ensuite de sentit ses épaules dans une « drôle d’organisation », elles se rééquilibrent, se réorganisent. Notre perception s’interroge, constate l’inhabituel. En prenant quelques minutes pour se relaxer sans rien faire après, les épaules retrouvent un plus grande harmonie qui inclue les nouvelles informations. Alors… c’est la joie ! 😉 Ravie de voir que tu l’as expérimenté !!

jennifer
Reply

je reviens vers toi pour communiquer que je ressens 1 agréable sensation de « fraicheur respirante » au niveau de mes épaules et thorax! c’est drôle ! 10 sec après l’exo, j’ai ressenti cette tension asymétrique… et puis 10 mns après, je respire + amplement ! comme si mes épaules respiraient aussi !!!!

ps/ variante de la pince demandée : je suis raide de chez raide / ischio jambiers… et en faisant cette posture, j’ai la sensation que ce qui prend le dessus, c’est l’amertume de la frustration… car à aucun moment, je n’arrive à ressentir 1 soupçon de relaxation… comme si je perdais le bénéfice de la 1ère partie de la séquence.. où j’arrive à détendre les épaules, au fil de la respiration, quand tu nous guide….

Noemie
Reply

Pour la pince, je comprends les états que tu ressens. Je te conseillerais simplement de plier plus généreusement les genoux, quitte à les plier vraiment généreusement et appuyer ainsi une partie de ton ventre sur les cuisses. Alors le dos et l’arrière des jambes tirent moins, alors tu peux davantage apprivoiser l’exigence de la posture, y respirer et y trouver une détente (car toute souplesse vient d’un relâchement). Tiens-moi au courant de cette proposition. Si ça ne marche pas, je te proposerai autre chose. 🙂 À très vite !

Letizia
Reply

Je viens d’essayer tes petits exercices et cela me fait du bien. Ma pratique était trop intense ces dernières années car j étais en formation, un peu de douceur semble nécessaire. Merci.

Noemie
Reply

Bonjour Letizia ! Je suis ravie que ces petits exercices aient eu de doux effets pour toi. Moi aussi je suis passée par une pratique très très intense lors de mes premières années de formation… mais plus les années avancent plus ma pratique s’adoucit, même dans l’exigence. Je découvre dans le plus grand plaisir le grand dans le petit et dans le doux. Merci à toi !

jennifer
Reply

merci Noémie! ok je viens d expérimenter ta proposition/pince. Les 1ères secondes, en me concentrant sur le bas, avec mes genoux hyper pliés, je me suis senti hyper ridicule , tendue-tremblante..et puis, en remontant mon attention en haut en focalisant sur mon dos droit.. yes j ai ressenti la posture juste pour moi, avec la sensation allégée en haut + 1 tonicité en bas malgré ma perception « ridicule » résiduelle.. du fait de me retrouver en face à face direct avec mon énorme manque de souplesse ….

Merci pour ton feedback éclairant / asymétrie, ça aide à comprendre ma « boucle de réaction », bien à toi

Noemie
Reply

Hello Jennifer ! Je suis ravie de lire ton feedback, ce sentiment d’être ridicule quand on fait la posture n’est pas un phénomène rare… on se sent gauche et on perd le sens de l’expérience pour soi ! C’est vraiment super que tu aies vu et ressenti tout cela ! Ressentir est la clé ! AU plaisir de répondre à d’autres de tes questions ! 😉

bruno
Reply

Bonjour ,
Je découvre vos petites vidéos : ça me plait beaucoup, je constate que c’est très efficace…
Merci 🙂

Noemie
Reply

Bonjour Bruno ! Je suis ravie que vous découvriez l’efficacité de ces petits astuces issus du Yoga ! C’est si simple et pourtant, on n’arrête pas d’être surpris de l’efficacité… même après des années de pratique ! Merci à vous ! 😉

Charles Desrochers
Reply

Bonsoir Noemie!
Je vous écris pour vous dire que j’ai un peu de difficulté avec le vidéo pour détendre les yeux, spécialement à l’endroit où vous couvrez vos yeux avec vos mains, car je ne vois plus votre visage. Mais j’aime ce vidéo. Vous faite du bon travail.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website

Téléchargez mon ebook "5 étapes pour diminuer votre stress et vivre mieux"